Chauffage Masure David - Le chauffage et le sanitaire
article du journal la province
Un squelette dans la cheminée! ”
C. F.
n.c.
Mercredi 7 octobre 2009
Pour les cheminées traditionnelles aussi il ne faut pas oublier l’entretien. Le ramonage doit normalement se faire chaque année. Si la cheminée refoule, les gaz (et les flammes) deviennent très dangereux. “ Et pourtant, vous seriez étonné de voir tout ce qu’on peut découvrir chez les clients, souligne David Masure, à Baudour. Récemment, chez une dame qui venait d’acheter une maison, j’ai découvert un squelette de chat dans la cheminée! Il devait être là depuis quelques années! ”
Et le chauffagiste d’expliquer sur son site internet: “ suie, nids d’oiseaux, branches... Vous n’avez pas idée du nombre d’éléments différents qui peuvent obstruer votre cheminée! Une chose est sûre, que vous habitiez en ville ou à la campagne, dans une vieille maison ou un immeuble récent, dès lors que la cheminée fonctionne, il vous faut l’entretenir. ” L’entrepreneur propose même d’installer des filets anti-nids d’oiseaux.
Le particulier peut s’occuper lui-même du ramonage, mais il doit de toute façon fournir un certificat délivré par un maître ramoneur.

Et l’entretien?

n.c.
Mercredi 7 octobre 2009
les chaudières
Il est obligatoire et annuel pour le mazout


Côté chaudières, en cette fin d’année, il ne faut pas oublier les entretiens! Il est même obligatoire et annuel pour les systèmes au mazout. Pour les chaudières à gaz, l’entretien peut se faire tous les 2 ans. Là encore, il faudra sortir son portefeuille. Il faut compter une centaine d’euros au minimum. ” , ”
Pour entretenir votre chaudière, vous devrez encore débourser près d’une centaine d’euros au minimum. “ Par contre, l’entretien des chaudières est déductible des impôts ”, précise David Masure, chauffagiste installé à Baudour. À noter, cependant, que les pièces défectueuses ne sont pas prises en compte.
L’entretien est légalement obligatoire, chaque année, pour les chaudières fonctionnant au mazout. “ Il faut d’ailleurs faire appel à un technicien agréé qui remettra au client un certificat destiné aux assurances.Les chaudières au gaz ne sont pas soumises à une obligation d’entretien légale, mais un contrôle s’impose régulièrement pour des raisons de sécurité.
En ce moment, ce sont les chaudières à condensation qui ont la côte, qu’elles fonctionnent au gaz ou au mazout. Elles sont en effet plus efficaces que les chaudières traditionnelles parce qu’elles récupèrent l’énergie contenue dans les fumées. Elles consomment moins, elles sont donc plus écologiques et des primes sont offertes pour leur installation.
Là encore il faut être sûr que l’installateur est agréécontinue David Masure. J’ai un client qui s’est mal renseigné avant de faire installer son nouveau matériel. Son installateur n’était pas agréé. Du coup, il n’a pas pu obtenir sa prime.
En Wallonie, elle est au moins de 600 € pour l’installation d’une chaudière au gaz naturel, simple ou double service, à condensation. La prime augmente en fonction de la facture.

Assistant de création de site fourni par  Vistaprint